Les modalités tarifaires

Les tarifs

Les tarifs applicables au sein de la Résidence sont arrêtés annuellement par le Conseil d'Administration de l'établissement.

La tarification se décompose comme suit :

- un tarif mensuel pour le logement

- un tarif unitaire par repas

- un tarif horaire pour l'entretien du logement

 

En cas d'hospitalisation, les repas ne sont pas facturés.

 

Vous trouverez les tarifs applicables au 1er octobre 2019 dans la rubrique "documents en ligne".

 

Les aides

En fonction de vos ressources, vous pourrez bénéficier de certaines aides, notamment :

 

- l'allocation logement :

Cette prestation est versée par la CAF ou la MSA (sous conditions de ressources)

 

- l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) :

Cette aide permet de compenser financièrement le tarif dépendance facturé par la Résidence. En fonction des ressources, une partie de l'allocation peut être laissée à la charge du résident.

Le résident perçoit directement l’allocation. Pour les résidents dont le domicile de secours se situe hors du département du Morbihan, le dossier d’APA doit être constitué auprès du Conseil Départemental de rattachement, afin de pouvoir prétendre à cette aide.

 

- l'aide à l'accueil temporaire :

Les bénéficiaires de cette aide sont des personnes âgées de 60 ans et plus, résidant habituellement à leur domicile, accueillies temporairement dans des établissements habilités à l’aide sociale en hébergement temporaire (dans la limite de 90 jours).

Le Département du Morbihan contribue financièrement au fonctionnement des places d’accueil temporaire en participant aux frais d’hébergement des bénéficiaires de ce type d’accueil. Il s’agit d’une aide financière individuelle dont le montant correspond au tarif hébergement, diminué d’une participation calculée en fonction des ressources de la personne (voir rubrique « documents en ligne »).
Le règlement se fait sur facture, certifiée acquittée par les services du Trésor Public.
Cette aide n’est pas récupérable sur l’actif net successoral et ne nécessite pas de contribution des obligés alimentaires. 

 

- l'aide Sociale aux repas :

Si ses ressources sont insuffisantes, le résident peut constituer un dossier de demande d’aide sociale aux repas. Dans le cadre de cette demande, les personnes tenues à l’obligation alimentaire (en application des articles 205 et suivants du code civil et L132.6 du Code de l’action sociale et des familles) doivent fournir les pièces justificatives relatives à leurs ressources et à leur situation familiale.
L’aide est attribuée par le Conseil Départemantal sous condition de ressources et après calcul de la participation des obligés alimentaires. Elle est récupérable sur l’actif successoral.
La demande d’aide sociale doit être faite auprès de la mairie de la commune du domicile de l’intéressé (domiciliation précédant son entrée à la Résidence).